Traitement naturel du SOPK

Votre médecin ou gynécologue vient de vous dire que vous aviez un SOPK ? Vous n’êtes pas seule : 1 femme sur 10 est atteinte de ce même syndrome. 

Définition du SOPK

Déjà, voyons la définition. SOPK est l’acronyme pour Syndrome des Ovaires Polykystiques. Mais ce terme polykystique est en fait une erreur. Il date des premières images au début des années 1900 ou l’on voyait des petites bosses sur les ovaires. En réalité, il ne s’agit pas de kystes mais de follicules qui ne sont pas arrivés à maturation.

Normalement, lors d’un cycle normal, une petite dizaine de follicules se lancent dans la course à l’ovulation, un seul winner se transforme en ovule et les autres s’effacent sportivement.

Lors du SOPK, personne ne veut laisser sa place et personne ne gagne – pas d’esprit d’équipe. Du coup ils restent tous à mi maturation et restent dans l’ovaire. C’est ça que l’on voit à l’imagerie.

 

diagnostic du sopk

Un naturopathe ne peut pas diagnostiquer un SOPK. Seuls les médecins ou gynécologues sont habilités à le faire. Pour cela, ils utilisent les critères de ROTTERDAM qui sont au nombre de 3 :

– un excès d’hormones androgènes constatés via une prise de sang. Les signes physiques associés peuvent être : hirsutisme (poils développés sur des régions du corps normalement constatées chez les hommes), voix rauque, acné, chute de cheveux…

– des cycles irréguliers ou des absences de règles

– la présence d’au moins 12 follicules en développement dans un ou les 2 ovaires. Pour cela, il faut faire une échographie.

Le diagnostic de SOPK sera posé à partir du moment ou vous cochez au minimum 2 critères.

Autres critères également utilisés : taux d’AMH (hormone anti-müllérienne) élevée, rapport LH/FSH supérieur à 1 et résistance à l’insuline.

FOCUS HIRSUTISME SOPK

Nous venons de le voir, l’hyper androgénie peut être évaluée via une prise de sang.
Elle peut aussi se constater physiquement via des signes cliniques, notamment via l’hirsutisme.

Le score d’hirsutisme Ferriman-Galway permet de mesurer via un score global le degré d’hirsutisme.
Pour cela, un nombre de points est attribué en fonction de la répartition des poils. Si le score est > 8, l’hirsutisme est avéré. S’il est > 15, un bilan biologiques sera conseillé.

 

llustration: Mona Chalabi. Image provenant du site The gardian

Solutions naturelles du sopk en naturopathie

L’aide apportée par la naturopathie ne se substitue pas à un accompagnement médical, elle vient en complément.

Les causes du SOPK étant multiples, et pas encore toutes élucidées, le naturopathe aura une action globale en agissant sur différents axes : 

Alimentation

Il n’y a pas d’alimentation unique à privilégier. Là encore, le but d’une consultation est de personnaliser les conseils en fonction de la priorité et de vos habitudes de vie.

L’équilibre de l’assiette sera tout d’abord interrogé :

– consommez vous des bonnes protéines, en quelle quantité et qualité ?
– avez vous banni les sources de glucides, ou au contraire, êtes vous une adepte des pâtes pesto ? (pas de jugement, mais quelques ajustements permettront à vos corps de gérer ces apports en glucides)
– important des sources de bons lipides : y en a t il en quantité suffisante ?
– les légumes sont-ils vos amis ?

Nous regarderons également s’il y a un problème dans la gestion de la glycémie (voir plus bas). Instaurer les bases d’une alimentation anti inflammatoire pourra également être utile s’il y a des signes d’inflammation chronique.

En cas de stress un peu trop installé, des modifications dans l’alimentation peuvent également venir accompagner votre SOPK.

Résistance à l'insuline

Le SOPK s’accompagne souvent d’une résistance à l’insuline.
L’insuline est une hormone qui permet  de faire rentrer le sucre des aliments que l’on consomme dans nos cellules, afin que la glycémie (le taux de sucre dans le sang) reste stable.
On parle de résistance à l’insuline lorsque ce phénomène ne se passe pas comme il devrait, et que les cellules résistent au passage du sucre.

Quel est le lien avec le SOPK ? Ce phénomène favorise la production d’hormones androgènes que l’on peut retrouver en taux supérieur à la normale dans le cas du SOPK.

La naturopathie viendra donc en aide afin de « lisser » le plus possible le taux de sucre dans le sang via des changements alimentaires, une reprise de l’exercice physique…

Gestion du stress

Comme pour la plupart des troubles hormonaux (si ce n’est tous), le stress via la sécrétion du cortisol vient perturber l’équilibre hormonal global. Le corps étant en mode survie, toutes les autres fonctions du corps sont un peu mises en pause le temps que le stress soit géré. S’il devient chronique, l’impact sera répercuté sur le sommeil, la glycémie, la perte de poids, la digestion, la thyroide… tout ce qui touche de prêt ou de loin à un SOPK

La naturopathie comprend tout un arsenal de méthodes pour vous accompagner dans votre gestion du stress et lui permettre de diminuer.

Perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui vont imiter et perturber le bon fonctionnement de nos hormones. Un lien a été fait entre SOPK et perturbateurs endocriniens.

Ces perturbateurs sont présents dans certains types de plastique, l’eau, les produits d’hygiène et cosmétiques, les ustensiles de cuisine… L’idée ne va pas être de tout jeter et remplacer, mais prendre de nouvelles habitudes de vie progressivement.

  •  

Si avez besoin d’aide pour accompagner votre SOPK, vous pouvez prendre RDV avec moi, en visio ou à mon cabinet à Toulouse.

Suite au rendez-vous, vous recevrez votre programme d’accompagnement par mail qui résumera tout ce qu’on aura vu ensemble pendant la séance, ainsi que votre facture.